Bernard Guevorts

Comment avoir conscience de soi ?

Développement personnel
03 Juillet 2019
2

La conscience de soi

« Les patrons qui ont échoué possédaient presque toujours un QI et une expertise technique élevée. Leur carence fatale était toujours émotionnelle : ils se montraient arrogants, trop sûrs de leur puissance intellectuelle, […]. »  (Goleman p59 IE T2)

Cela illustre très bien la lacune importante que peut représenter l’absence de conscience émotionnelle. C'est un des comportements que mentionne Daniel Goleman dans son livre "Intelligence émotionnelle"T2. 

Cette incompétence émotionnelle est également souvent à la base du principe de Peter, quand des personnes brillantes techniquement sont promues à des postes où elles doivent gérer des personnes et où les compétences pour cela sont très faibles ou inexistantes.

Depuis toujours, les sages de diverses cultures nous parlent de la connaissance de soi et du travail sur soi. Pour certains, cela peut parfois prêter à sourire. Ils estiment qu’ils se connaissent, qu’ils n’ont rien à apprendre de personne et que tout cela ça ne veut rien dire…

En formation, je présente souvent la fenêtre de JOHARI comme un des outils de connaissance de soi. Je constate souvent que lorsque je parle à mes participants de choses que des personnes externes voient chez eux, mais qu'elles-mêmes ne voyent pas, cela surprend de nombreuses personnes. (voir schéma)

Et pourtant, en effet, il y a des choses que nous faisons dont nous n’avons pas conscience. Il y a même des choses que nous pensons, que nous disons et qui n’entrent pas dans notre conscience… C’est le cas en tout cas lorsque cette compétence de la conscience de soi n’est pas encore très développée.

Cette compétence est indispensable et, selon les fondateurs de l’intelligence émotionnelle (IE), Salovey et Mayer, le développement de l’IE est impossible sans elle.

Daniel Goleman, dans son livre, illustre bien par de nombreux exemples et des études que, lorsque la conscience émotionnelle personnelle n’est pas présente, cela a des conséquences importantes dans les relations interpersonnelles. On peut dire que la personne se conduit en aveugle. Comme si nous prenions le volant et regardions la route avec une petite ouverture seulement. 

Cela donne des difficultés relationnelles importantes, des échecs professionnels ou dans les relations de couple. De nombreux comportements néfastes expliquent cela.

Quels sont les comportements observés (non limitatif) (D'après Goleman et apports personnels) :

Cliquez sur l'image pour agrandir

Quelques extraits tirés du livre de Daniel Goleman (1) illustrent ce que d'autres voient : 

  • « Il est très intelligent, c’est un fin stratège mais il est brutal, il rabaisse les autres pour se prouver qu’il leur est supérieur. »
  • « C'était un informaticien hors pair [...]. Ce n’était pas un bon chef d’équipe, il n’était pas particulièrement aimable. Il se montrait souvent brutal et acerbe. Il avait des rapports maladroits avec ses collaborateurs. »
  • « Les patrons qui ont échoué possédaient presque toujours un QI et une expertise technique élevée. Leur carence fatale était toujours émotionnelle : ils se montraient arrogants, trop sûrs de leur puissance intellectuelle, […]. »

Il est donc primordial de prendre conscience de soi !

Dans cette habileté, Goleman nous parle de 3 compétences importantes : la conscience émotionnelle, être capable d’évaluer ses points forts et ses faiblesses avec précision et la confiance en soi. Nous avons développé cela précédement.

Nous voyons à chaque fois que les compétences mentionnées sont des compétences extra larges. Elles impliquent en effet de nombreux comportements et attitudes qu’il faut être capable de réaliser. Heureusement, il a aussi été montré que cela peut se développer chez tout le monde. Et nous allons voir comment en utilisant l’approche d’Ilios Kotsou qui est focalisée sur des habilités concretes à mettre en oeuvre pour développer ses compétences émotionnelles. Son modèle est orienté vers des pratiques pour développer ces 4 habilités dont il parle. Nous nous limiterons dans cet article à la première habilité qui est de pouvoir identifier nos émotions et celles des autres.

Identifier son vécu émotionel (Conscience émotionnelle)

Il s’agit d’abord d’identifier chez soi différents éléments qui vont nous permettre de développer la conscience de soi.

Dans nos interactions quotidiennes, nous sommes sujets à des réactions émotionnelles fréquentes, d’intensité variable. La plupart du temps, nous ne sommes pas attentifs aux signaux que nous envoie le corps, ni les pensées qui nous traversent la tête, les intentions qui nous viennent à l’esprit et les besoins qui ne sont pas satisfaits.

Nous fonctionnons la plupart du temps en automatique !

C’est-à-dire que notre conscience n’est pas éveillée. C’est un fonctionnement très efficace qui résulte de l’évolution de milliers d’années de notre cerveau et de notre physiologie. Cela permet de réagir très vite aux stimuli de l’environnement, de pouvoir rester en alerte et se mettre en sécurité rapidement.

Ce système naturel et instinctif n’est cependant plus adapté dans le monde moderne et le monde de l’entreprise où les habitudes instinctives ne sont pas efficaces car nous avons besoin de créativité, d’adaptation, d’anticipation, et cela n’est pas géré par le système automatique (voir article sur les modes mentaux).

Quand nous sommes dans ce mode automatique et sous stress, notre conscience n’enregistre plus certaines choses et donc nous ne les fixons pas. Nous avons des comportements instinctifs et des pensées automatiques (dictées entres autres par nos croyances, pensées limitantes, préjugés, etc.).

Pour développer la conscience de soi, il est donc important de pouvoir identifier ce qu’il se passe dans ces moments.

Ilios Kotsou propose de se poser des questions régulièrement sur ce qu’il se passe et de faire de l'introspection. C’est un exercice que je fais dans certaines formations : je demande aux participants de penser à une situation récente dans laquelle ils se sont énervés et de réfléchir aux aspects suivants :

Je vous propose de faire également l’exercice !

  1. Décrivez une situation : que s’est-il passé de manière factuelle ?
  2. Les sensations physiologiques et les réactions physiques que j’ai eues (je sens dans mon corps …) :
  3. Les pensées que j’ai eues (je me dis que…) :
  4. Les paroles que j’ai éventuellement dites :
  5. Les tendances ou actions que j’ai prises (j’ai envie de …) :
  6. L’émotion perçue ( ce que je ressens, et être capable de le nommer le plus clairement possible) :

Comme vous le voyez, cette introspection a pour but d’identifier tout ce qui se passe en nous pour en prendre conscience. C’est quelque chose qui est difficile chez la plupart des gens. Nous n’écoutons plus trop notre corps et ses signaux. Des pensées défilent dans notre tête et sont parfois bloquantes ou très violentes. Nous avons des actes qui prennent naissance en nous et qui sont parfois très graves… tous cela en quelques secondes et sans maîtrise… c’est cela que les autres voient de nous et dont nous ne sommes pas conscients… De là l’utilité de donner du feedback, basé sur les faits et bienveillant.

Cette étape de réflexion sur soi est un premier niveau de travail qui va petit à petit nous rendre plus attentifs sur ce que nous faisons et pensons et aux signaux que nous envoient notre corps et nos émotions !

Car nos émotions nous envoient des messages. Ce sont des messagers que nous ignorons la plupart du temps. Or, accueillir ces messages nous permettrait de comprendre un peu plus pourquoi nous réagissons comme cela et de reconnaître les besoins qui ne sont pas satisfaits et qui nous mettent dans un état presque incontrôlable.

Les émotions sont toujours en rapport avec un besoin !

Si l’émotion est positive, c’est qu’un besoin a été satisfait. Je suis content car cette personne m’a témoigné du respect, elle m’écoute, … Cela satisfait mon besoin de reconnaissance, mon besoin d’être en relation, mon besoin de respect…

Cependant, quand l’émotion est négative c’est qu’un besoin n’a pas été satisfait (souvent sans le vouloir). Je ne me sens pas respecté, ni écouté, … Parfois, c’est juste notre cerveau automatique qui est mis en mode défensif à la suite de l’attitude d’une personne. Nous sommes dans la méfiance, voire dans la peur ou la colère.

Nous reviendrons sur le rapport émotion-besoin dans un autre article car là aussi il y a de la réflexion à mener pour pouvoir identifier cela et donc maîtriser nos émotions par une satisfaction de notre besoin différemment.

Comment développer la conscience émotionnelle de soi ?

Pour développer cette première compétence de base de la conscience émotionnelle, il est important de pouvoir identifier les émotions qui nous agitent et ensuite de les nommer.

Je vous propose dans un premier temps de faire la liste des situations qui vous mettent très en colère, moyennement en colère, un peu en colère, etc. mais aussi les situations qui vous apportent des émotions positives !

Thermomètre émotionnel. Vous en trouvez de différents modèles sur l'internet.

Ensuite, vous pourrez faire l’exercice de réflexion ci-dessus pour des émotions que vous vivez au quotidien et surtout pour celles qui sont répétitives.

Cela vous permettra d’identifier les déclencheurs et tout ce qui se passe en vous. Par la nature même de l’exercice, cela vous permettra de prendre du recul et de mettre en action votre mode préfrontal conscient. A partir de là, la conscience émergera et vous permettra de développer vos compétences émotionnelles de base.

Cela n’est pas facile et c’est pourquoi nous avons déjà publié plusieurs articles pour vous aider à mieux identifier les émotions et surtout pouvoir les nommer. Cela sera important pour pouvoir les exprimer clairement.

La reconnaissance des émotions sur base des expressions faciales permet aussi d’identifier les émotions chez les autres et cela fait aussi partie de cette compétence de base qui est la conscicence émotionnelle. Là aussi, nous vous proposons plusieurs articles et même un quizz pour vous exercer.

Je vous donne également ci-dessous quelques ouvrages de référence et notamment ceux d’Ilios Kotsou, très actuels et pratiques.

Le monde des émotions est magique quand on s’y attarde. Les émotions nous envoient des signaux en permanence. Vive l’intelligence émotionnelle !

Je vous invite à partager cet article dans vos réseaux et de donner votre point de vue ou expérience en commentaire.

A bientôt !

Bibliographie :

  • Damasio Antonio. L’erreur de Descartes : la raison des émotions. Odile Jacob‎ 1995.
  • Fradin Jacques, le Moulec Frédéric. Manager selon les personnalités. Éd d’Organisation, Eyrolles 2006.
  • Goleman Daniel. Intelligence émotionnelle T2 Ed Robert Laffont, 1999.
  • Kotsou Ilios. Intelligence émotionnelle et management. De Boeck, 2015. (2ème édition).
  • Kotsou Ilios. Petit cahier d’exercices d’intelligence émotionnelle. Jouvence 2011.
  • Launet, Martine Eva. La Boîte à outils de l'intelligence émotionnelle. Dunod 2014.

    

      Achetez sur Amazon ed. 2015              Achetez sur Amazon Ed. 2019            Achetez sur Amazon Ed. 2003

A propos de l'auteur

Bernard Guévorts

Bernard Guévorts


Je m’appelle Bernard Guévorts,  Apporteur de confiance ! Je suis formateur depuis 21 ans, enseignant et coach en développement personnel et relations interpersonnelles. Mon métier c’est d’aider les personnes qui ont des difficultés à s’affirmer ou qui manquent de confiance en elles quand elles doivent prendre la parole en public ou qu'elles veulent convaincre leurs interlocuteurs et mieux communiquer. Je vous aide en apportant la confiance nécessaire pour vous aider à sortir de votre zone de confort . Je suis passionné par mon métier ! Je serais donc ravi de vous rencontrer dans une de mes formations ou pour un coaching individuel ! Vous allez vivre une expérience de formation tout à fait neuve qui va vous permettre de vous dépasser. A bientôt

2 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Former les jeunes au développement personnel

Depuis 2016 j’enseigne dans le domaine du Leadership et du développement personnel, d’abord à St Jérôme à Douala, et ensuite chez Pigier Cameroun depuis 2...

Lire la suite

Quelles sont les compétences de l’intelligence émotionnelle

Depuis une vingtaine d’années maintenant, on parle de plus en plus d’intelligence émotionnelle. C’est un sujet qui fait parfois encore débat. Certains n’on...

Lire la suite

Comment sortir de sa zone de confort

C’est tellement agréable quand tout va bien, quand nous maîtrisons les choses que nous faisons, quand nous sommes entourés de personnes que nous apprécions et qui nous...

Lire la suite

L'impact des perceptions sur nos relations

La perception est un sujet très intéressant. Cela fait très longtemps que je m’intéresse à la perception dans les relations interpersonnelles. Je suis san...

Lire la suite

Connaissance de soi : la vision septénaire de l’Homme

Après avoir abordé la vision ternaire de l’homme qui se retrouve dans de nombreuses traditions, nous allons aborder une vision différente et complémentaire, la vision...

Lire la suite

C'est quoi l'intelligence émotionnelle

Depuis quelques années, on parle de plus en plus d’intelligence émotionnelle (EI) dans le développement personnel mais aussi dans le management. En effet...

Lire la suite

Comment fonctionne la motivation ?

Tous les jours, nous réalisons de nombreuses choses, des plus simples aux plus complexes. Certaines nous demandent des efforts parfois importants alors que d’autres se font sans difficult...

Lire la suite

Pourquoi le développement personnel est utile en entreprise ?

La notion de développement personnel a souvent une connotation négative en entreprise. Sans doute, cette perception est liée au fait que cela implique justement quelque chose de p...

Lire la suite

Comment sommes-nous perçus par nos interlocuteurs ?

La perception est un sujet très passionant que nous avons traité dans un article connexe. Nous avons vu le côté étonnant de voir le monde de façon tr&egra...

Lire la suite

Comment stimuler la motivation à changer certains comportements

Comment stimuler la motivation à changer avec l'entretien motivationnel. Cet article a été au préalable écrit dans un contexte médical lorsque j&rsqu...

Lire la suite

Comment transformer vos problèmes en opportunités d’apprentissages

Le quotidien nous présente très souvent des difficultés imprévues ou non souhaitées. Cela peut nous déstabiliser très fort et nous démotiver com...

Lire la suite
Voulez-vous être informé lors de la publication de nos articles ?