Bernard Guevorts

Comment s'affirmer avec quelques techniques simples

Développement personnel
05 Décembre 2017
8

Comment vous affirmer et devenir plus assertif ?

Dans cet article, nous allons voir comment s’affirmer de manière respectueuse et impactante en utilisant une règle générale et trois techniques particulières.

Nous avons vu dans l'artice précédent que l'affirmation de soi demandait une attitude particulière et vous avez pu faire un test d'assertivité. (voir ici pour l'analyse de vos résultats)

L’affirmation de soi demande des efforts !

Cela équivaut à passer en Mode Mental Préfrontal et ne pas se laisser aller dans le Mode Mental Automatique. Ce n’est pas un comportement naturel. C’est un comportement « humain » qui implique le respect de l’autre. Cela implique aussi une « position de vie » adaptée (ci-dessous).

La construction d’une attitude affirmée peut prendre du temps. Petit à petit cela va renforcer l’estime de soi, qui est le socle sur lequel nous pouvons asseoir la légitimité nécessaire pour s’affirmer. Se sentir légitime est une construction mentale basée sur un travail réel de préparation, de maîtrise de son sujet et de connaissance de soi-même.

L’opinion que vous portez sur vous va conditionner votre attitude vis-à-vis des autres…

Vous n’êtes pas inférieur, ni supérieur !

Un bon équilibre entre orgueil et humilité… Sur ce socle, vous pouvez passer à l’action … et apprendre ! Il n’y a pas d’échec, il n’y a que des apprentissages.  Cela va construire votre confiance en vous-même, et donc aussi la capacité de vous affirmer chaque fois plus et mieux pour aller vers des solutions acceptables et constructives.

« Si vous n'essayez jamais, vous ne réussirez jamais, mais si vous essayez, vous risquez de vous étonner vous-même. »  Charles-Augustin Sainte-Beuve

Les techniques d’assertivité

Voyons donc les techniques et conseils qui vont vous aider à construire votre confiance en vous et vous affirmer.

D’abord une règle très importante ! Pour s’affirmer, il faut se sentir responsable de ses actes ! Il faut assumer sa vie, ses choix, et aussi ses erreurs. Cela vous permettra de vous exprimer avec liberté.

Il faut éviter totalement la justification ! Si on est affirmé, on ne doit pas se justifier de quelque chose. Il faut l’assumer. 

Exemple : vous êtes en retard et la personne avec qui vous avez rendez-vous vous le fait remarquer. Inutile de dire que ce sont les embouteillages… ou autre chose. Vous êtes en retard ! La réponse est donc : « C’est vrai, tu as raison, je ne suis pas à l’heure, excuse-moi ». Cela évite toute discussion et ne mêle pas les émotions !

Utiliser le « JE »

La première règle est donc d’assumer et de se positionner comme acteur (position +,+) et pas comme victime (position -,+). Il faut donc utiliser le « Je ». Et éviter le « Tu » accusateur, ou le positionnement de victime. Pour éviter la victimisation voir l'article  Développez votre responsabilité pour plus de liberté.

Exemple :

 « Je ne voyais pas cela de la même façon », plutôt que : « Tu te trompes ».

Le « je » vous permet d’exprimer votre ressenti, sans accuser l’autre, ca qui évite la surenchère. Il faut partir des faits :

 « Quand tu hausses la voix, je me sens agressée et cela m’empêche de réagir ».

La technique du coussin (édredon)

Un autre conseil important : en situation tendue, il faut d’abord désamorcer la tension…Voici la technique de l’édredon (coussin) : amortir le choc (avec empathie) et recadrer sans justification :

Si ce que dit l’autre est un fait indiscutable, exemple du retard ci-dessus.

  • Répondre « C’est vrai … vous avez raison, c’est un fait ».

Si ce que dit l’autre est une simple opinion.

  • Répondre « C’est possible », « C’est une opinion », « Vous avez le droit de le penser ».

Si ce que dit l’autre est un sentiment (affectif).

  • Répondre « C’est votre sentiment, je peux comprendre ce que vous ressentez ».

Exemples :

« Votre cravate est affreuse. »

  « C’est une opinion, vous avez le droit de le penser... C’est votre avis. »

« C’est honteux ce qu’il s’est passé, on ne traite pas un client comme cela ! »

  « Je comprends, à votre place je serais très fâché également. »

A nouveau, en utilisant cette technique, vous vous affirmez sans mettre de l’huile sur le feu ! Les émotions de l’autre vont fondre d’un coup …

La justification, au contraire, entraînerait des relances et de l’agressivité chez l’interlocuteur.

Traitement des objections ou remarques avec assertivité :

La technique du DESC

Enfin, voici une autre technique, un peu plus complexe, le « DESC ». Cette approche permet de trouver une solution dans une situation conflictuelle.

Dans cette méthode il est également essentiel de revenir sur les faits ! Sinon nous tombons dans le domaine des opinions ou des émotions et sentiments. Il faudra donc particulièrement bien soigner la description des faits et ne pas mélanger avec des opinions, des jugements ou les émotions.

Voici les 4 étapes du DESC, plus une question de conclusion :

  1. Décrire les faits ou comportements le plus précisément et objectivement possible, sans jugement (comme si cela était filmé par une caméra) :

« Il y a 3 mois, je t’ai prêté de l’argent. Tu m’avais promis de le rendre un mois plus tard. A ce jour je n’ai toujours rien reçu ! »

  1. Exprimer ce que cela provoque chez vous (sentiments, émotions, préoccupations, désaccord, …) et/ou exprimez les conséquences matérielles de la situation :

« Cette situation est totalement déplaisante et me fait douter de ton amitié, et en plus me met dans des difficultés financières. »

  1. Solution : proposer ou discuter une modification réaliste du comportement ou de la situation :

« Je te propose de me rembourser la somme dans les 3 jours. »

Ou si vous voulez mettre moins de pression : « je te propose que nous discutions d'un calendrier de remboursement. »

  1. Conséquences : Intéressez-le à votre solution et aux conséquences possibles pour lui de l’accord, (accord Win-Win) :

« De cette manière, nous pourrons poursuivre notre amitié de manière réelle et honnête. »

    + 1 Question ouverte ou fermée selon la situation :

Si vous recherchez un accord équilibré : question ouverte :

  • « Qu’en penses-tu ? »

Si vous êtes en position de force car lésé, vous posez une question fermée :

  • « Es-tu d’accord ? »

Pour que ces techniques soient efficace et impactante il faut que vous soyez authentique ! Votre non verbal doit traduire votre assurance et votre légitimité. 

Pour vous aider à préparer vos DESC : chargez notre document à remplir : LIEN 

Vous pouvez ajouter à ces techniques simples d'autres techniques sur la manière de donner un bon Feedback

Merci de laisser vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

A propos de l'auteur

Bernard Guévorts

Bernard Guévorts


Je m’appelle Bernard Guévorts, Je suis apporteur de confiance et éveilleur de leadership.

Je suis formateur depuis 23 ans, en relations interpersonnelles, leadership, relations clients, formation de formateurs…

Mon métier c’est de rendre les gens confiants ! Confiants pour leur permettre de développer au mieux leur potentiel et d’exercer leur influence. En particulier je forme les commerciaux, les managers et les dirigeants à développer et exprimer leur leadership.  

Je suis passionné par mon métier de formateur. Je ne suis pas un formateur qui fait du show. J’aide les personnes à se développer, et à devenir autonome…

Et je suis très heureux de pouvoir travailler avec vous sur cette plateforme.

.A bientôt

8 commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Conférence : L'importance du développement personnel en entreprise

Ce samedi 14 avril 2018 je donnais une conférence à l'hotêl Zingana à Bafoussam (Ouest Cameroun) dans le cadre du salon étudiant. Le thème est l&...

Lire la suite

Quelles sont les compétences de l’intelligence émotionnelle

Depuis une vingtaine d’années maintenant, on parle de plus en plus d’intelligence émotionnelle. C’est un sujet qui fait parfois encore débat. Certains n’on...

Lire la suite

Former les jeunes au développement personnel

Depuis 2016 j’enseigne dans le domaine du Leadership et du développement personnel, d’abord à St Jérôme à Douala, et ensuite chez Pigier Cameroun depuis 2...

Lire la suite

Comment s'affirmer sans agression ni manipulation

Nous allons aborder dans cet article l’affirmation de soi et voir comment notre communication peut montrer une approche affirmée (assertive) dans ses différents canaux. Avant ...

Lire la suite

Comment agir sur sa confiance en soi

Je reçois très fréquement des questions sur la confiance en soi, je vais donc donner quelques éléments dans ce court article. La confiance en soi est ...

Lire la suite

Comment sortir de sa zone de confort

C’est tellement agréable quand tout va bien, quand nous maîtrisons les choses que nous faisons, quand nous sommes entourés de personnes que nous apprécions et qui nous...

Lire la suite

Comment fonctionne la motivation ?

Tous les jours, nous réalisons de nombreuses choses, des plus simples aux plus complexes. Certaines nous demandent des efforts parfois importants alors que d’autres se font sans difficult...

Lire la suite

Comment avoir conscience de soi ?

« Les patrons qui ont échoué possédaient presque toujours un QI et une expertise technique élevée. Leur carence fatale était toujours émotio...

Lire la suite

Pourquoi mieux se connaitre ?

« Connais-toi toi-même. Et tu connaitras l’Univers et les Dieux.»  Inscription sur le fronton du temple de Delphes, Utilisée par Socrate, Platon,… et d&rsquo...

Lire la suite

Connaissance de soi : la vision ternaire de l’Homme

Dans de nombreuses civilisations, les sages de diverses traditions ont eu tendance à diviser l’univers en 3 mondes, trois sphères qui s’interpénètrent. Le monde...

Lire la suite
Voulez-vous être informé lors de la publication de nos articles ?